Formation initiale et continue

L’optique au centre des préoccupations

L’objectif principal de la Fédération Suisse des Opticiens (FSO) est de tourner vers l’avenir la formation initiale et continue de la branche, et de l’encourager. La FSO aspire à une collaboration intense avec les organisations de la branche de l’économie, les associations professionnelles et les instituts de recherche en Suisse et à l’étranger.

Ce concept de formation initiale et continue doit représenter les besoins des opticiens. Ce n’est que de cette façon que nous pourrons assurer à la branche un avenir où elle disposera de suffisamment de spécialistes forts des meilleures qualifications.

La FSO établit ses priorités dans la branche de l’optique. La FSO considère l’optométrie comme une spécialité complémentaire dans les attributions principales de l’optique.

Investir dans la bonne formation professionnelle initiale

La FSO veut mettre en place une formation d’opticien/ne CFC qui soit intéressante et tournée vers l’avenir, afin d’attirer les élèves dans cette branche et, aujourd’hui plus que jamais, afin d’y maintenir les personnes qui ont suivi et réussi leur formation.

Elle s’engage en faveur des filières de formation cohérentes en optique. Les formations complémentaires devront s’intégrer parfaitement. De cette manière, la FSO a l’intention d’offrir à tous les jeunes de vraies perspectives au sein de la branche.

Pour cela, elle s’investit pour que les formations équivalentes dispensées à l’étranger soient également reconnues en Suisse.

Des opticien-nes diplômés EPS, une nécessité et un besoin persistants – argumentaire

La branche de l’optométrie et de l’optique connaît aujourd’hui deux voies de formation : une formation professionnelle initiale de quatre ans d’opticien-ne CFC et un cursus de trois ans à la haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse FHNW qui débouche sur le « Bachelor of Science FHNW in Optometrie ». Le secteur de l’optométrie et de l’optique doit disposer en urgence d’une troisième possibilité de formation professionnelle au niveau supérieur : elle a besoin (à nouveau) d’opticien-nes diplômés EPS sachant effectuer des réfractions, adapter des lentilles de contact, et gérer leur entreprise de manière autonome. Pourquoi ?

L'argumentaire est disponible en téléchargement ci-dessous :

News

Le Newsletter no 03/2017 est paru au mois de novembre 2017.

plus